La Planification Financière : les 4 Domaines d’Intervention

Dans la gestion de chaque jour, une entreprise doit avoir une planification des activités. Cette planification des activités implique une bonne planification financière. Sans cette dernière, une entreprise risque de travailler dans des incertitudes. La planification financière s’applique à toute forme d’entreprise quelque soit la taille ou son domaine d’activité de l’entreprise. Si vous êtes parmi les personnes qui veulent connaitre les astuces d’une bonne planification financière, je vous prie de lire cet article jusqu’à la fin.

Dans une entreprise où la structure financière est bien organisée, il existe des personnes qui sont chargées à préparer le paiement des impôts, une autre qui gère les placements que l’entreprise compte faire sur le marché financier, une autre personne qui a pour charge de la surveillance de l’évolution du chiffre d’affaire. Ces services sont souvent effectués isolément les uns des autres. Dans notre article, nous allons faire une petite définition sue la planification financière, puis nous analyserons l’intervention de la planification sur les activités de l’entreprise.

Définition de la planification financière

La planification financière peut être définie comme un processus qui détermine quelles étapes financières mèneront le mieux de la situation actuelle à la réalisation des objectifs que l’entreprise s’est fixée.

Bien que chaque composant de la planification financière soit fait par service dans une entreprise, la planification financière de chaque service est également intégrée à d’autres planifications financière des autres services créant ainsi un système dynamique et interconnecté. La planification financière adopte une approche holistique de la façon dont chaque planification financière est placée dans le contexte de la situation des autres services et affecte d’autres domaines de la gestion de l’entreprise.

Préparation d’impôt et planification financière

La personne qui a pour fonction dans l’entreprise de préparer les déclarations des impôts et du paiement toute autre taxe doit toujours se forcer de réaliser sa tâche en fonction de la planification financière que l’entreprise a établi. Comme vous le savez, le paiement d’un impôt est une charge qu’une entreprise est obligée de faire face. A l’absence de paiement de l’impôt, une entreprise peut être obligée de ne pas fonctionner.

La plupart du travail de la personne qui a la charge de préparer le paiement de l’impôt dans l’entreprise est de se conformer au code des impôts en vigueur. Les économies principales qu’ils peuvent produire dans l’entreprise viennent de chaque déduction légalement possible. Leur objectif principal est de minimiser l’impôt dû par la loi pour la période de la déclaration.

Une planification financière doit toujours faire appel à la planification fiscale, qui est un processus qui consiste à modéliser de nombreuses années de projections fiscales afin de maximiser la valeur nette après impôt. Bien que cette personne commence avec la situation fiscale actuelle, il modélise avec cette situation en vue de faire une projection dans le futur de l’impôt que l’entreprise paiera dans les années avenir. Et ce grâce à cette projection  que l’entreprise préparera sa planification financière prochaine.

Le chiffre d’affaire dans la planification financière

Dans certaines entreprises, l’analyse de la réalisation du chiffre d’affaire est souvent destinée au service de marketing, mais le service de finance est obligé de connaitre l’évolution de ce chiffre d’affaire pour lui permettre de réaliser une planification financière. Comme dans la plus part de cas, le chiffre d’affaire constitue la ressource de financement de l’entreprise, il est important que le service financier parvienne à connaitre son évolution.

La planification financière est nécessaire pour agir dans le meilleur intérêt de l’entreprise. Et l’objectif de la personne qui a pour charge d’analyser l’évolution du chiffre est d’identifier différentes évolutions constater sur le marché mais aussi d’identifier les risques potentiels à l’avance, de les analyser et de prendre ensuite des mesures pour réduire ces risques. Ces risques peuvent provenir dans la production ou dans les effets externes de l’entreprise.

Produits de placement et planification financière

La personne qui gère un service de gestion de placements gère les investissements de l’entreprise. Ce placement doit toujours effectuer sur le surplus de fonds que l’entreprise a réalisé pour une période donnée. Il est obligé d’examiner attentivement le montant que l’entreprise prévoit d’investir, les objectifs d’investissement que l’entreprise s’est fixée.

En revanche, la planification financière construit et gère l’ensemble de portefeuille de l’entreprise à la lumière des objectifs spécifiques et des investissements existants dans l’entreprise. La répartition entre les actions et les obligations devrait être établie en fonction des retraits futurs prévus, allouer de cinq à sept ans de dépenses sûres à des placements obligataires stables. La gestion de portefeuille nécessite la gestion des investissements à la lumière de l’ensemble de la situation financière de l’entreprise.

Les charges et la planification financière

Une entreprise ne peut pas faire des gains sur les opérations sans réaliser des charges. Toute intervention qu’une entreprise peut faire implique normalement des charges. Ces charges sont dans la plus part de cas des moyens pouvant permettre à l’entreprise de parvenir à son objectif. Comme le cas d’une entreprise qui veut se lancer dans une nouvelle activité, elle sera obligé de faire des investissements conséquent.

Ces charges qui sont des sorties des fonds dans l’entreprise doivent tenir compte de la planification financière que l’entreprise a bu établir. C’est grâce à elle que l’entreprise parviendra à éviter des coûts qui sont liés découvert qu’elle peut solliciter envers une banque pour financer des nouvelles activités.

Conclusion

Nous sommes à la fin de notre article qui a parlé sur la planification financière. La planification financière intervient dans la plus part de cas dans toute les activités de l’entreprise car se en fonction d’elle que l’entreprise peut faire une gestion efficace des fonds qu’elle dispose. Dans la gestion d’une entreprise, il ne faut toujours pas voir des opportunités mais aussi d’analyser l’impact de cette opportunité sur la trésorerie de l’entreprise.

Dans plusieurs situations, une entreprise peut parvenir à ne pas réaliser ses objectifs du fait qu’un marché s’est ouvert pour elle, et elle a voulu se lancer dans ce marché mais du fait qu’il n’y avait pas dans la planification financière les charges liées à l’opportunité présente.

Add Comment