Comptabilité Bancaire : Les 5 Règles à Respecter

La comptabilité bancaire est devenue un outil de gestion très développé suite à la complexité et la diversification des opérations bancaires. Dans sa gestion de chaque jour, les institutions financières spécialement les banques doivent respecter certaines règles de gestion mais aussi de la présentation des états financiers. Les principes comptables doivent être respectés dans la présentation de ces états financiers. Si vous avez le même souci que moi de connaitre les règles et les principes comptable de la comptabilité bancaire, je vous prie de bien lire cet article jusqu’à la fin.

Une banque doit dans la pratique, présenter les quatre états financiers suivant : le bilan, un tableau de formation de résultat, l’évolution du fonds de roulement et afin le tableau de flux de la trésorerie. Ces états financiers peuvent changer selon la législation comptable de chaque pays où se trouve la banque. Comme mon objectif est de faire une présentation des règles comptable de la comptabilité bancaire, permettez-moi de vous présenter les points que je veux développer dans cet article. Dans cet article nous allons développer les points suivants : base d’établissement et de présentation des états financiers, les immobilisations et les amortissements, la constatation du revenu, le traitement des transactions et soldes libelles en devise, et afin la constitution des provisions pour terminer avec une conclusion.

Base d’établissement et de présentation des états financiers

La comptabilité d’une banque doit s’articuler en fonction des dispositions juridique du pays. Comme toute institution financière, les banques sont dans l’obligation de respecter aussi les instructions de la banque centrale du pays relative à la présentation des valeurs actives et passives des institutions financières et bancaires congolaises. Elle doit respecter le principe de l’annualité de charges et de produits ainsi que celui de non compensation de soldes.

En dehors de la réévaluation légale obligatoire, la comptabilité bancaire doit se tenir selon la méthode conventionnelle du coût historique. Les états financiers doivent être exprimés en monnaie locale du pays. Mais toute fois, la présentation en devise peut être obligatoire selon les destinateurs des états financiers tout en indiquant le taux de change appliqué lors de l’élaboration.

Immobilisations et amortissements

La personne qui a la charge de la comptabilité dans la banque doit savoir que la banque est assujettie à la réévaluation annuelle légale et obligatoire de ses actifs immobilisés et amortissements. Les dotations aux amortissements sont calculées selon la méthode choisie mais la méthode linaire est la meilleure car elle se fait  sur la base des valeurs réévaluées au prorata du nombre d’années de vie restante.

Les durées de vie probables qui servent de base au calcul des dotations d’amortissement peuvent être de 20 ans pour les Immeubles d’exploitation, de 10 ans pour Mobilier et matériel de logement pour le Matériel informatique c’est 3 ans, le Matériel de transport pour 4 ans et afin les Machines et Matériel de bureau pour 5 ans.

Constatation du revenu dans la comptabilité bancaire

La principale source des revenus d’une banque est Les intérêts et commissions sur prêts et comptes débiteurs. En outre il existe une autre source de revenu qui est les intérêts sur le portefeuille litigieux et qui sont calculés de manière extracomptable et suivis-en hors bilan, les intérêts  sont comptabilisés comme revenu aux dates d’échéance. Ainsi, dans la comptabilité bancaire, la prise en compte de cette réalité est très capitale.

Traitement des transactions et soldes libelles en devise

Dans la comptabilité bancaire, les transactions en devises sont saisies au taux du jour de l’opération si elles ont été faite dans la monnaie étrangère par rapport à la monnaie du pays de la banque. A la fin de l’année, les soldes des actifs autres qu’immobilisations et ceux des exigibles sont convertis au cours de change moyen de la banque. Les pertes de change sont imputées dans le compte de charges. Les gains de change par contre sont imputés dans le compte de produits.

En ce qui concerne les devises, une réévaluation complète mensuelle doit toujours être faite ; le résultat positif ou négatif est conservé momentanément dans un compte d’ajustement des devises qui est ensuite soldé à la fin de l’année par virement au compte de résultat de la banque.

Constitution des provisions

Par la nature même des opérations bancaires, dans la comptabilité bancaire, la banque est obligée de détenir plusieurs provision dans son bilan en vue de faire face aux aléas de la gestion. Ainsi, les provisions suivantes doivent être effectuées dans les comptes de la banque.

Provision sur crédits octroyés

Des provisions spécifiques sur les crédits octroyés et débiteurs peu rassurants sont constituées sur accord de la direction de la banque qui apprécie les montants qu’elle estime suffisants et prudents afin de couvrir les risques d’impayés à court terme qui sont attachés aux dites créances. L’appréciation de la direction de la banque est principalement fonction de l’âge de chaque créance échue et non recouvrée. Cette provision doit être effectuée conformément aux instructions de l’institution qui a la charge de réguler le système bancaire du pays, des garanties constituées par les clients et des efforts de remboursements déployés par ces derniers.

Provision générale sur crédits dans la comptabilité bancaire

Dans la gestion d’une banque, normalement une provision générale de 1% doit être constituée sur  l’ensemble de crédits octroyés sains. Dans certaine mesure, cette provision peut être obligatoire ou statutaire.

D’autres provisions doivent être effectuées dans la comptabilité bancaire. Et ces provisions peuvent être soit obligatoires, soit facultatives. Le plus grand risque d’une institution bancaire est le crédit que la banque octroi à ses clients.

Conclusion

Dans ce chapitre, nous avons fait une liste des règles comptable qu’une banque est doit obligatoirement respecter. En cas de non-respect de ses règles, la comptabilité bancaire ne respectera pas les principes comptables qu’elle est obligée de respecter. J’ai une ferme conviction que vous allez laisser un commentaire sur cet article pour me permettre de faire des améliorations dans ma manière de rédaction.

Add Comment