Les Ratios Financiers : Leurs Interprétations dans l’Analyse Financières

Les ratios financiers sont des indicateurs qui facilitent les gestionnaires à prendre des décisions dans la gestion de chaque jour. Dans la plus part des cas, les dirigeants des entreprises ont souvent des connaissances dans d’autres domaines que la finance. Ainsi, la priorité pour le financier dans l’entreprise dans cette situation est de présenter des rapports financiers qui aident ces dirigeants à prendre des décisions non dans le sens de leur connaissance mais plus tôt pour l’intérêt de l’entreprise.

Dans cet article, je veux me forcer de faire une preuve analyse sur les ratios financier quelque ratios financier pour permettre à toute personne qui n’a pas des connaissances approfondies dans finance de savoir comment les interpréter en vue de prendre une décision sur la gestion. Ainsi, les points suivants seront développés dans cet article. Les ratios de la trésorerie, les ratios de structure financier, ratios de gestion, et les ratios de rentabilité. Sans plus perdre de temps, permettez-moi de développer le premier point de cet article.

Les ratios financiers de la trésorerie

Les ratios financiers de la trésorerie sont au nombre de deux : dont ratio de fonds de roulement et le ratio de liquidité immédiate. Les ratios financiers de la trésorerie mesurant dans quelle proportion les éléments d’actifs susceptibles d’être convertis en espèces à court terme couvrent les dettes venant à échéance à court terme. Cet indicateur constitue une mesure de liquidité générale.

Le ratio de fonds de roulement peut varier substantiellement d’une période à l’autre. Ainsi, ce ratio est directement influencé par le bénéfice d’exploitation, la vente d’actif immobilisé, le paiement comptant d’un actif immobilisé ou d’un dividende, une variation dans les avances des actionnaires, etc.

Puisque le numérateur du ratio de fonds de roulement comporte des actifs à des degrés de liquidité différents, il est important de considérer également le ratio de liquidité immédiate qui atténue ces différences.

Le ratio de trésorerie mesurant dans quelle proportion les éléments d’actif les plus liquides couvrent les dettes venant à échéance à court terme. Cet indicateur exclut les éléments plus ou moins contrôlables de l’actif à court terme pour se concentrer sur ceux dont la liquidité est assez certaine. Comme avantage dans l’analyse de ce ratio financier est que les prêteurs se servent souvent de ce ratio pour vérifier la capacité de l’entreprise, en cas de difficultés temporaires, à acquitter ses dettes à court terme en utilisant uniquement ses liquidités.

Les ratios financiers de structure financière

Ensemble de ces ratios financiers est de permettre d’apprécier l’équilibre financier de l’entreprise ainsi que sa capacité à respecter ses engagements. Ces ratios permettent d’évaluer les modes de financement utilisé par l’entreprise ainsi que les charges financières qui influencent sa solvabilité à long terme. Les ratios financiers de structure financière comprennent entre autre :

La couverture de l’emprunt bancaire par l’avoir

Le ratio de structure financière démontrant la relation et l’équilibre entre les fonds investis par les actionnaires et ceux prêtés par la banque pour couvrir les besoins de liquidité courante. Un des critères de base de la banque pour accorder ou renouveler un prêt, est justement d’évaluer son risque en fonction des fonds laissés dans l’entreprise par les actionnaires. Une couverture positive permet à l’entreprise, sous toute réserve, de mettre en place des stratégies de croissance sans être restreinte par le manque de fonds.

La seule conséquence de ce ratio parmi les ratios financiers est que ce ratio ne représente toutefois pas le potentiel d’emprunt qui est déterminé par la marge de crédit et les garanties collatérales.

Financement des immobilisations parmi les ratios financiers

Ce ratio de structure financière permet de mesurer la garantie offerte aux créanciers à long terme. Cet indicateur nous renseigne sur le potentiel d’emprunt à long terme de l’entreprise. Un créancier qui envisage d’accorder un prêt, peut considérer la valeur marchande et non la valeur aux livres des immobilisations. Il y aurait donc lieu d’évaluer la surestimation ou la sous-estimation des immobilisations, afin de connaître plus précisément la valeur d’emprunt de ces actifs. Cette façon de faire est souvent utiliser dans le crédit bancaire.

Le ratio de la couverture de la dette

Ce ratio de structure financière évaluant la suffisance des fonds générés pour rembourser la partie courante de la dette à long terme et les intérêts sur celle-ci. Comme la dette représente un engagement à moyen terme, l’entreprise doit mesurer son degré d’autosuffisance pour solliciter un crédit devant ces partenaires.

Le ratio financier d’équilibre du long terme

Le ratio de structure financière démontrant l’usage, par l’entreprise, de sources de financement externe. Les créanciers à long terme mesurent ainsi le risque de leurs prêts, tandis que les actionnaires évaluent leur solidité financière et leur niveau de dépendance envers les prêteurs.

Le ratio d’équilibre du passif total

Pour ce ratio de structure financière qui permet de mesurer la dépendance des actionnaires envers les créanciers ainsi que la capacité d’emprunt de l’entreprise. Cet indicateur permet également de voir si l’entreprise utilise l’emprunt, plutôt que les capitaux des actionnaires, comme mode de financement.

Le ratio d’endettement

Ce ratio mesure le degré de financement par la dette. Comme les engagements pris dans le cadre d’un financement par la dette constituent une source de risque, on peut évaluer l’importance de ce risque en pourcentage des actifs. Une entreprise peut avoir un ratio d’endettement élevé, mais l’évaluation du risque doit tenir compte de la durée de remboursement des dettes.

Financement à court terme de l’actif comme ratio de structure

Ratio de structure financière mesurant la portion de l’actif total financé à court terme. L’entreprise a avantage à privilégier cette source de financement qui est généralement plus économique, tout en s’assurant d’une capitalisation adéquate. Ce qu’il faut savoir ici est que le refinancement de la dette ou un changement à la politique de paiement des fournisseurs peuvent avoir un impact sur le résultat de ce ratio.

Financement à long terme de l’actif

Cette mesure de structure financière mesure la portion de l’actif total financé à long terme. Le financement à long terme doit être utilisé lors d’acquisitions d’immobilisations, afin de ne pas affecter le fonds de roulement. De plus, il s’en dégage alors un effet de levier positif tant que le coût de financement est inférieur au rendement laissé aux actionnaires. Le moyen pour avoir un équilibre pour ce ratio est affecté par un achat d’immobilisation payé comptant ou le refinancement de la dette.

Ratio de l’autofinancement de l’actif

Le ratio de structure financière mesurant la portion de l’actif total financé par les actionnaires. Cette source de financement doit être suffisante pour couvrir les risques et exigences des prêteurs, pour assurer l’équilibre du financement des opérations et finalement, pour démontrer la confiance des actionnaires envers leur entreprise.

Les ratios financiers de gestion

L’ensemble de ratios évaluant l’efficacité avec laquelle l’entreprise utilise ses ressources. Ces indicateurs servent à mesurer la performance des responsables des différentes activités, compte tenu des politiques de l’entreprise. Parmi ces ratios nous avons :

Ratio de recouvrement des comptes des clients

Ce ratio de gestion mesure la période moyenne qui s’écoule entre le moment de la vente et celui de l’encaissement. Cet indicateur permet d’apprécier la qualité et la négociabilité des comptes clients ainsi que la performance du gestionnaire responsable. Comme il est généralement difficile d’obtenir la somme des ventes à crédit, on utilise habituellement les ventes nettes comme approximation. Il faut toutefois garder à l’esprit que le calcul du ratio sectoriel inclut des entreprises dont le chiffre d’affaires est constitué principalement de ventes à crédit. Par conséquent, si une entreprise effectue une forte proportion de ses ventes au comptant, une comparaison avec le secteur sera inévitablement trompeuse.

Ratio de renouvellement de stock

Le ratio de gestion mesurant la période moyenne nécessaire au renouvellement complet des stocks au cours d’un même exercice. Cet indicateur donne une idée du rythme d’utilisation des stocks et de l’efficacité de leur gestion.

Ratio de paiement des fournisseurs

Ce ratio de gestion permet de mesurer le délai entre la réception d’une facture et son paiement. Il permet de mesurer l’efficacité dans la gestion des paiements et d’évaluer les conditions offertes par les fournisseurs.

Les ratios financiers de la rentabilité

Ces ratios financiers mesurent l’efficacité générale de la gestion dont témoignent les revenus provenant des ventes et des investissements. Ces ratios évaluent le rendement des capitaux investis et l’aptitude de l’entreprise à dégager des bénéfices. Et parmi ces ratios financiers de la rentabilité, nous avons :

Ratio financier de la marge à la fabrication

Ratio de rentabilité mesurant la marge de manœuvre disponible après avoir encouru les frais variables de fabrication. Cet indicateur, complémentaire à la contribution marginale, aide les gestionnaires à mieux évaluer et contrôler les frais directement reliés à la fabrication des produits vendus.

Ratio de la contribution marginale

Ratio de rentabilité mesurant la contribution par rapport aux ventes. Cette dernière s’obtient en déduisant des ventes les frais directement encourus dans la fabrication et la vente des produits suivant la méthode des coûts variables. Cet indicateur, issu du concept de la répartition des coûts selon leur comportement, a l’avantage de ne pas être influencé par des coûts généralement fixes qui n’ont pas de relation directe avec les produits fabriqués.

Ratio de bénéfice d’exploitation

Ratio de rentabilité mesurant le bénéfice d’exploitation par rapport aux ventes. Considéré avec la contribution marginale, cet indicateur donne une idée de la profitabilité du processus d’exploitation de l’entreprise.

Ratio de bénéfice net

Ratio de rentabilité mesurant, par rapport aux ventes, le bénéfice que l’entreprise obtient une fois toutes les dépenses et impôts absorbés. Cet indicateur donne une idée de la rentabilité générale de toutes les opérations de l’entreprise.

Ratio de rendement de l’avoir

Ratio de rentabilité mesurant le rendement des fonds souscrits par les actionnaires (ou propriétaires). Cet indicateur permet d’évaluer la capacité de l’entreprise à générer un rendement adéquat pour les actionnaires.

Conclusion

Nous sommes à la fin de cet article qui a parlé de l’interprétation des différents ratios dans la gestion. Dans l’ensemble, nous avons vu qu’il existe quatre grande familles des ratios dans l’analyse de la gestion. Parmi eux, je peux citer Les ratios de la trésorerie, les ratios de structure financier, ratios de gestion, et les ratios de rentabilité. N’oublier pas de laisser un commentaire pour cet article.

Add Comment