Intérêt Simple versus Intérêt Composé

L’intérêt simple ou intérêt composé fait partie de toute analyse qu’une personne peut faire avant de se lancer dans le processus de prendre un crédit dans une banque. Mais dans la plupart des cas, une personne qui désire prendre un crédit, ne se soucie pas de faire une simple analyse sur le coût de crédit qu’il va supporter. L’objectif est pour cette personne de réaliser un projet qu’il a dans sa tête.

Nous savons tous que les banques vivent des frais qu’elles récoltent auprès de ses clients, et la plus grande partie des moyens qu’une banque peut avoir provient des intérêts qu’elle soutire des crédits octroyés. Ainsi, la connaissance du taux d’intérêt que la banque va appliquer est très important. Dans la pratique, deux prêts peuvent avoir des montants de capital, des taux d’intérêt et des durées de remboursement identiques, mais des différences significatives dans le montant des intérêts qu’une personne va payer.

Je sais que vous allez vous demandez pour quoi sur une même somme deux personnes peuvent payer des intérêts différents sur un même taux ? La réponse est simple, pour une personne, la banque peut appliquer une méthode de calcul d’intérêt simple et pour une autre la méthode composé. Permettez-moi alors de vous donner une différence entre les deux méthodes.

Calcule de l’intérêt simple

Avec cette méthode, la banque calcule l’intérêt simple en utilisant uniquement le solde principal du prêt. Ainsi, la banque ne considère que la partie du capital ou la partie de la somme prêté pour calculer les intérêts. Avec un prêt qu’une personne est censé de rembourser mensuellement, on peut remarquer que les intérêts se calculent d’une manière dégressive car le calcul se fait sur la somme restant due du crédit.

Dans l’angle pratique, l’intérêt composé ce calcul de cette façon : Supposons que vous empruntez une somme de 20 000  à un taux d’intérêt annuel de 12%, le capital et les intérêts étant dus en une somme forfaitaire dans trois ans. À l’aide d’un calcul simple des intérêts, 12% du solde du capital est ajouté au montant de votre remboursement au cours de chacune des trois années. Cela se chiffre à 2 400 par an, soit un total de 7 200 d’intérêts sur la durée du prêt. Au remboursement, le montant dû est de 27 200.

Si par contre, les intérêts sont payé chaque mois, le calcul va se présente de cette manière au premier mois de remboursement : la somme de 20 000, le premier mois avec un taux de 12% l’an sera de 955,53. Cette somme est constituée de la partie principale de 555,56, des intérêts de 400 et le dernier mois les intérêts seront de 11,11. La question principale que vous pouvez vous poser est de savoir pourquoi les intérêts ont-ils diminué ? La réponse est simple, car les intérêts sont calculés d’une manière dégressive, sur la partie de la somme restante due.

Dans des telles circonstances, et surtout qu’il arrive de fois que la personne qui sollicite un crédit dans une banque ne sait pas comment les intérêts sont calculés, cette personne peut préférer le paiement mensuel au détriment du paiement annuel, mais un secret qui se trouve dans toute cette façon dont la banque pense est que la charge des intérêts simples annuels sont moins coutés que les intérêts payés mensuellement. Pour notre exemple, la personne qui paye mensuellement, paiera à la fin de son crédit une somme totale des intérêts de l’ordre de 7 400 pour 20 000 et la personne qui paie annuellement pour lui la somme est de 7 200. Voilà la différence.

Dans toutes les façons, la banque analysera la situation la plus bénéfique pour elle en vue d’avoir un surplus alors que pour une personne salarié, il doit nécessairement le paiement des intérêts mensuels pour parvenir à satisfaire certaines dépenses. Mais je sais qu’à la fin de la lecture de cet article, je suis convaincue que vous pouvez faire un bon choix.

Les intérêts composés

Avec les intérêts composés, ici, les intérêts par période sont calculés sur le solde du capital plus les intérêts déjà accumulés. Composés d’intérêt au fil du temps. Ainsi, l’intérêt génère d’outres pour l’institution financière qui vous a prêté. Dans la plus part des cas, cette pratique est utilisé dans la plus part des cas quand une personne sollicite auprès de la banque un découvert.

Supposons maintenant que vous contractiez le même prêt, avec les mêmes conditions, mais les intérêts sont composés annuellement. La première année, le taux d’intérêt de 12% est calculé uniquement à partir du capital de 20 000. Une fois cela fait, le solde total, principal et intérêts, est de 22 400. La différence entre en jeu au cours de la deuxième année. L’intérêt pour cette année est basé sur le plein montant de 22 400 que vous devez actuellement, plutôt que sur le solde du capital de 20 000. À la fin de la deuxième année, vous devez 25 088, ce qui constitue la base du calcul des intérêts de la troisième année. Bien que vous ne considériez pas la différence des intérêts comme une différence énorme, cet exemple ne représente qu’un prêt de trois ans, l’intérêt composé s’accumule et devient oppressant avec des conditions de prêt plus longues.

Dans l’objectif de protéger les emprunteurs des abus que les prêteurs peuvent commettre, dans certains pays, il existe des lois qui exigent que les prêteurs divulguent les conditions de prêt aux emprunteurs potentiels, y compris le montant total des intérêts à rembourser sur la durée du prêt et que les intérêts courent simplement ou soient composés. En plus d’examiner scrupuleusement la déclaration de vérité dans le prêt, un calcul mathématique rapide vous indique si vous recherchez un intérêt simple ou composé.

Un autre facteur à surveiller est la fréquence à laquelle l’intérêt est aggravé. Dans l’exemple ci-dessus, il est une fois par an. Toutefois, si elle est composée plus fréquemment, par exemple semestriellement, trimestriellement ou mensuellement, la différence entre les intérêts composés et les intérêts simples augmente. Une composition plus fréquente signifie que la base à partir de laquelle les nouvelles charges d’intérêt sont calculées augmente plus rapidement.

Conclusion

Je suis à la fin de cet article qui donne une façon claire et précise de la manière dont il faut comprendre différentes méthodes qu’on peut utiliser dans le calcul des intérêts lorsque vous sollicitez un prêt dans une institution financière. L’objectif est de vous donner une information sur la manière de bien analyser les conditions que les emprunteurs peuvent exiger lorsque vous toquez à leurs portes.

Add Comment