Diagnostic du Système de Gestion de Trésorier

Je ne sais pas si vous savez que toute action qu’on fait dans l’entreprise, c’est la trésorerie qui doit subir les conséquences ? Ainsi, le diagnostic du système de gestion de trésorier doit éviter les erreurs majeures pour que l’entreprise ne subisse pas des coûts de mauvaise gestion. Pas simplement le trésorier mais tous les gestionnaires qui sont dans l’entreprise.

Une mauvaise gestion des activités de l’entreprise comme gère mal le stock, les clients, le fournisseur et de la fiscalité, aura des mauvaises conséquences sur la trésorerie de votre entreprise. Je peux aussi vous signaler que même la gestion quotidienne peut être une source non négligeable des gaspillages des frais financiers et de manque à gagner important.

Illustrons par un exemple : dans une entreprise où on ne tient pas compte d’utilisation des équipements, et chaque fois les équipements tombent en panne. Si on parvient à analyser le coût lié aux équipements, on peut constater que le coût est élevé par rapport à l’usage normal des équipements. Je pense que nous sommes sur la même logique en ce qui concerne la gestion des équipements.

Dans le diagnostic du système de gestion de trésorier, il existe des erreurs qui sont liées à la gestion de la trésorerie et qui sont nombre de trois : erreur d’équilibrage que l’on appelle le plus souvent de contrepartie, erreur de sur-mobilisation et afin, l’erreur de sous-mobilisation. Comme je viens de citer ces erreurs qui interviennent dans le diagnostic du système de gestion de trésorier, analysons maintenant chaque cas.

Les 3 Erreurs Diagnostic du Système de Gestion de Trésorier

Dans cette partie, je veux me forcer de vous faire une petite présentation d’identification de la manière dont on peut identifier chaque erreur mais aussi de la méthodologie qu’on peut utiliser pour son calcul.

Erreur d’équilibre

Dans la gestion d’une entreprise, l’entreprise est tenue de tenir plusieurs comptes dans plusieurs banques et dans le diagnostic du système de gestion de trésorier, il est appelé à faire chaque jour des opérations d’équilibrage. Qui consiste à faire des nivellements des comptes en positifs vers des comptes en négatifs. A l’absence de ce nivellement, l’entreprise va avoir des coûts supplémentaires sur sa trésorerie. Ces coûts supplémentaires ont un impact évident sur les frais financiers dans la mesure où un solde débiteur dans un compte bancaire est générateur des intérêts bancaires alors qu’un solde créditeur n’est pas rémunéré.

D’une manière simplifiée, dans le diagnostic du système de gestion de trésorier, cette erreur peut être définie comme la différence entre les frais financiers qui ont été effectivement  payés du fait de solde négatif enregistré dans le compte et les frais financiers qui auraient dû être payés si les compensations adéquates entre les soldes bancaires avaient été effectuées.

D’une manière mathématique, je peux dire que le déséquilibre interbancaire ou l’erreur d’équilibrage est égal au découvert avant compensation moins le coût du découvert après compensation.

Comme méthodologie dans le diagnostic du système de gestion de trésorier, les nombres débiteurs et créditeurs de la période considérée seront constitués de nombre des comptes bancaires qui ont subis le solde débiteur et ceux qui ont subis le solde créditeur puis de faire la différence entre les comptes débiteurs et les comptes créditeurs le tout multiplier par le taux de découvert diviser par le nombre des jours de l’année.

Erreur de Sur-Mobilisation ou de suréquilibre

Cette deuxième erreur le diagnostic du système de gestion de trésorier est véritablement liée à la première du fait qu’une fois la compensation des déséquilibres entre les différents comptes dans différentes banques est faite, ainsi l’existence de solde créditeur traduit : soit un recours superflu à l’escompte ou à une autre forme de crédit, soit un manque de placement. Dans ces deux conditions, l’entreprise peut supporter des frais financiers superflus ou soit une absence des produits financiers que l’entreprise devrait bénéficier mais elle n’a pas eu ces produits financiers.

Dans la pratique, l’erreur de sur-mobilisation est très lourde dans la mesure où elle revient à valoriser les soldes créditeurs au taux des crédits utilisés voir même au taux de placement possible.

Ici, la méthodologie consiste à multiplier les nombres créditeurs au taux d’escompte ou d’autre crédit le tout diviser par 36 000.

Erreur de Sous-Mobilisation

Je peux vous signaler dans le diagnostic du système de gestion de trésorier que cette erreur est la moins coûteuse sur le point de vue des frais financier mais il y a un  moyen d’éviter cette erreur en faisant recourt à l’escompte ou à tout autre crédit qui ne coûte pas beaucoup que le découvert.

Comme méthodologie, nous pouvons dire que cette erreur est obtenue par la comparaison de nombre des comptes en négatif par le produit du taux de découvert en soustrayant par le taux d’escompte.

Conclusion

Après avoir identifié les erreurs de diagnostic du système de gestion de trésorier, dont la gestion de la trésorerie peut être assujettie, il est très important de calculer les économies qu’une entreprise peut réaliser si elle parvient à éliminer ces erreurs que le diagnostic du système de gestion de trésorier a identifiées.

Le coût total est égal au coût de non compensation plus coût de sur mobilisation plus le coût de sous mobilisation. Alors dans cette situation, l’objectif est de rendre nul cette somme pour ne pas supporter ces coûts.

En vous présentant ces trois erreurs dans le diagnostic du système de gestion de trésorier, je voulais tout simplement vous faire valoriser la disparité qui existe réellement entre les soldes tels qu’ils apparaissent sur les échelles d’intérêt et les soldes tels qu’ils devraient être à l’optimum égaux à zéro.

Ainsi, pour terminer, je peux vous dire que tout solde créditeur traduit un sur financement ou un manque de placement pour générer les intérêts que l’entreprise peut en bénéficier et tout solde débiteur, un défaut de financement. Alors l’objectif de diagnostic du système de gestion de trésorier est de chercher le solde zéro qui normalement est considéré comme l’optimum de la gestion de la trésorerie qui en mon avis doit être recherché par tout le trésorier en permanance.

Add Comment