Les 2 Raison de Diversification de Portefeuille

Si vous lisez les revues sur la finance, parfois vous attendez parler de la diversification de portefeuille. C’est un terme que l’on parle de plus en plus mais dont plusieurs personnes ne sont pas en mesure de comprendre. Si vous avez tombé par hasard sur AstuFinance, ce n’est pas pour rien, mais c’est pour comprendre la notion sur diversification de portefeuille. Dans le domaine d’investissement, que ça soit sur le marché financier, ou dans d’autres domaines que vous pensez vous pouvez investir, il est important de bien analyse la rentabilité mais aussi les risque de votre investissement, pour penser à faire la diversification de portefeuille. La notion d’investissement est liée aux risques que votre capital va être exposé mais aussi des intérêts que il va vous rapport. Alors, avant de parler de la diversification de portefeuille, voyons un peut les notions de risque mais aussi de rendement.

Notion de Risque et de Rendement

Le Risque

Dans le domaine d’investissement, il existe plusieurs risques et ces risques sont au cœur de l’activité économique et financière. Actuellement, plusieurs financiers se sont penchés sur cette question et parmi les théories développées est celui de diversification de portefeuille pour diminuer le risque. Dans notre article qui a parlé sur la gestion des risques des institutions financières, nous avons montré qu’il existe trois sortes des risques dont le risque de crédit, le risque de liquidité et le risque opération. Vous pouvez lire cet article à partir du lien ci……..Mais pour les investisseurs, ils analysent le risque d’une autre manière que les gestionnaires des institutions financières, car pour les gestionnaires des institutions financières, le risque est  analyse au niveau de l’environnement interne de l’organisation pour plus de soixante-six pour cent, par contre au niveau des Investissements, la gestion du risque se situe en premier lieu au niveau de l’allocation d’actifs. Ce qui veut dire qu’avant d’investir, ils essaient de voir le montant qu’ils peuvent perdre s’ils prennent une mauvaise option. Voyons un peu sur le marché boursier, précisément sur le Forex, un investisseur avant de donner l’ordre à son courtier, il analyse la tendance de la position qu’il compte ouvrir. S’il prend une mauvaise décision, il ouvre une décision contre la tendance, il risque de tout perdre. Dans le marché de création d’entreprise, plusieurs variables entre en jeu. Dont les conditions politiques dans le milieu que l’entreprise va s’installer, le produit que l’entreprise va offrir sur le marché, respecte les exigences sociologique, technologique, et plusieurs d’autres variables.Un investisseur, doit toujours analyser le marché sur lequel il va intervenir et quels sont les risques qui se trouvent sur son marché. Un investisseur ne peut pas investir dans un domaine zéro risque, ainsi, il est appelé à mesurer et à contrôler le risque. Alors vous allez vous demander quel est le processus de mesure et de contrôle de risque ? Analysons ensemble ces deux notions.

Les processus de mesure et de contrôle de risque

La gestion du risque est généralement intégrée au niveau stratégique et tactique lors de l’analyse de son projet d’investissement. Il s’agit plus souvent d’optimiser le rendement pour un budget de risque donné, à savoir définir l’allocation optimale dans une enveloppe annuelle de risque. L’approche dynamique du risque d’un point de vue stratégique, au niveau stratégique, les investisseurs réalisent des études pour estimer les risques ex ante et contrôlent certains indicateurs via leurs outils (risques ex post). Et le contrôle de risque s’opère à deux niveaux de manière bien formalisée : 1)   le Département Financier qui définit l’allocation centrale et son benchmark ou sa référence. 2)   la Direction des Risques (ou le Conseil d’Administration) qui définit les limites associées au niveau global du portefeuille, puis par classes et sous-classes d’actifs.

 Rendement

Un bon investisseur doit toujours savoir ce que va lui apporter un Euro investi. Dans le domaine financier, le rendement est appelé l’intérêt réalisé sur son investissement et cet intérêt est représenté par un taux d’intérêt. Dans le domaine non financier, cela est appelé le bénéfice. Dans une situation normale, l’investisseur doit toujours chercher un rendement supérieur au risque qu’il est appelé à gérer.

Après avoir eu une idée sur le risque et le rendement, nous pouvons alors parler sur la notion de la diversification de portefeuille.

Diversification de Portefeuille

La diversification de portefeuille est définie comme une technique qui consiste à investir dans plusieurs classes d’actifs dont les cours sont décorrélés, afin de réduire le risque global du portefeuille. On estime qu’en investissant sur divers produits et sous-jacents, le retour sur investissement sera meilleur et la prise de risque moindre.

Vous allez alors vous demandez : Qu’est-ce que cela veut dire cette définition ?

Un bon portefeuille diversifier doit être composé de plusieurs classes d’actifs (action, taux, matières premières, immobilier), mais aussi au sein de chacune d’entre elles, de différentes valeurs. Autrement dit, il faut jouer la diversification entre les actions, entre les secteurs en ce qui concerne la bourse, mais aussi entre les différents actifs financiers en ce qui concerne l’ensemble de son portefeuille.

Ce qu’il faut aussi savoir est que la diversification ne se fait seulement sur les investissements mais aussi sur plusieurs activités actuellement. Cette notion est aussi développée en marketing avec la diversification du portefeuille produit qu’une entreprise offre sur le marché.

Nous ne pouvons pas terminer cette notion de la diversification de portefeuille, sans parler sur la notion de la corrélation.

Que veut dire la corrélation ?

La théorie moderne du portefeuille, donne les coefficients de corrélation une place très importante.  La corrélation est décrite en statistique comme une relation entre deux ou plusieurs valeurs et par extension, sur les marchés financiers, représente la relation statistique entre les cours de deux valeurs différentes. La corrélation est représentée par ce qu’on appelle le coefficient de corrélation. Elle peut être positive ou négative et prendre des valeurs comprises entre 1 (parfaitement corrélées, les deux valeurs évoluent exactement de la même façon), et -1 (inversement corrélées, les deux valeurs évoluent à l’inverse l’une de l’autre). Entre les deux, une corrélation de 0 signifiera que les deux valeurs n’ont absolument aucun mouvement, de près ou de loin, en commun et un développement totalement indépendant.

Corrélation et risques

Le coefficient de corrélation peut servir d’indicateur du degré de diversification d’un portefeuille d’investissement composé de différentes classes d’actifs. La combinaison des investissements à faible corrélation peut être utile pour gérer les risques du portefeuille. Idéalement, deux actifs inversement corrélés, disposant donc d’un coefficient de corrélation négatif compris entre 0 et -1 (lorsque l’un augmente, l’autre diminue) réduira la volatilité de l’ensemble du portefeuille d’investissement.

Corrélation et causalité

Si elle revêt un caractère indéniablement utile dans la construction de son portefeuille d’investissement, il conviendra néanmoins de ne pas considérer la corrélation comme une vérité absolue et universelle. Par définition, le coefficient de corrélation est construit et calculé sur la base d’historiques de cours et est susceptible de changer. Il est aussi important de connaître l’intervalle de temps à partir duquel il a été calculé.

Conclusion

Nous venons de voir des notions sur la diversification de portefeuille, pourquoi on peut diversifier son portefeuille et les techniques qu’il faut utiliser pour la diversification de son portefeuille. On diversifie son portefeuille pour éviter les risques de tout perdre son investissement, mais aussi la technique est de calculer la corrélation entre divers éléments de son portefeuille.

Add Comment