Faire un Bilan Comptable : les Astuces à Respecter

Faire un bilan comptable est un casse-tête pour les personnes qui n’ont pas fait des études sur la matière, et pourtant, dans la plus part des cas, une personne est obligée de faire un bilan comptable de ses activités ou d’avoir une petite connaissance dans ce domaine. Si vous aussi vous êtes dans cette situation, pas des soucis, dans cet article vous allez sortir avec une connaissance suffisante pour faire un bilan.

Dans cet article, je veux vous parler de la définition d’un bilan, puis il va suivre une partie qui va vous éclairer sur les éléments qui entre dans la rédaction d’un bilan, après je veux terminer par les différents comptes du bilan avec une petite notion de son fonctionnement.

Définition du Bilan

Un bilan est un état de synthèse qui permet de décrire en terme d´emplois et de ressources la situation patrimoniale de l´entreprise à une date donnée. Le bilan prend généralement la forme d’un tableau dont la partie des ressources est appelée “passif” et celle des emplois est appelée “actif”. Ceci est une définition qu’on peut trouver dans des livres et est destinée aux professionnelles de la comptabilité ou de la finance.

Je sais que vous allez me demander, nous qui ne sommes pas des professionnelles dans ce domaine, comment je peux faire pour savoir en peu des mots la signification d’un bilan ? Pas des soucis, en terme claire, un bilan est une photographie de l’entreprise à un moment donné. Comme vous voyez, c’est simple. C’est juste une image de l’entreprise à un temps donné.

Je pense que je me fais comprendre avec cette définition. Je voudrais simplement, vous informer qu’il existe plusieurs sortes des bilans, dont je peux citer le bilan comptable, le bilan fonctionnel, et d’autres qui méritent un article pour bien comprendre cette différence. Faisons alors un cap sur les éléments qu’il faut pour faire un bilan comptable.

Les Eléments pour Faire un Bilan Comptable

Je sais que vous savez que Le bilan permet de visualiser à un moment donné l’état des emplois et des ressources de l’entreprise, c’est-à-dire ce qu’elle détient et ce qu’elle doit. Ce qu’une entreprise détient est appelé l’ACTIF et ce qu’elle doit est appelé le PASSIF. Cet article est pour les personnes qui ne connaissent pas la comptabilité, alors je veux vous expliquez. Les actifs sont tout ce que l’entreprise a comme les maisons, les véhicules, la marchandise, l’argent en compte bancaire ou en casse et les passifs sont tout ce que l’entreprise doit comme le capital, les dettes etc.

Vous venez de comprendre la signification d’un actif et d’un passif, ce que je peux vous dire est que les actifs et les passifs sont subdivisés en deux. Ce qu’on appelle les masses bilantaires qui aux nombres de quatre (4). Deux pour l’actif et deux pour le passif. Pour l’actif, nous avons : les actifs immobilisés et les actifs circulants. Et pour les passifs, je peux citer : les capitaux propres et les dettes à long, à moyen et à court terme. Ce que je peux vous dire en passant, est que malgré la présence de ces quatre masses bilantaire est le solde le montant final de l’actif et du passif doit obligatoirement être égale.

Après avoir vu la structure d’un bilan mais aussi la notion d’équilibre entre l’actif et le passif, il est temps de voir autre élément qui entre en jeu dans la rédaction d’un bilan. Dans la partie de la définition, je vous ai parlé que le bilan est une photographie  de l’entreprise à un moment donné, cet image doit avoir des chiffres, et vous allez me demander d’où proviens ces chiffres ? Ces chiffres proviennent des opérations que l’entreprise effectue tous les jours. Ces opérations sont enregistrées dans différents comptes et dans les comptes, il y a des comptes de passif et ceux de l’actif. Il est temps de voir ces comptes pour être compétent dans l’art de faire un bilan comptable.

Les Différents Comptes du Bilan

Nous venons de voir dans le point ci-haut que le bilan a deux parties et quatre masses. Ainsi, il y a dans chaque masse bilantaire des comptes dont voici les principales. Voyons d’abord les comptes de l’actif.

Les comptes des Immobilisations

Ce sont l’ensemble des comptes qui enregistrent les biens qui reste d’une manière durable dans l’entreprise. Je peux aussi vous dire que dans ces comptes, il y a aussi des frais que l’entreprise a engagés lors de sa création. Dans les actifs immobilisés, nous avons les immobilisations incorporelles et corporelles.

Les immobilisations incorporelles

Dans les immobilisations incorporelles, nous avons les comptes :

  1. Immobilisations en recherche et développement : ce sont des frais engagés par l’entreprise dans le domaine de la recherche et du développement pour son propre compte. Je ne veux pas vous donner les conditions qu’il faut remplir ici pour que ces frais soient classés dans cette catégorie.
  2. Brevet, marques, Droit, et valeurs similaires : Ce sont des dépenses faites pour l’obtention des avantages que constitue la protection accordée à l’inventeur, à l’auteur, ou au bénéficiaire du droit d’exploitation des brevets, marques…
  3. Fonds commercial : Il est constitué par les éléments incorporels qui ne font pas l’objet d’une évaluation et d’une comptabilisation séparées au bilan Il s‘agit de la clientèle, le nom commercial…

Les immobilisations corporelles

Pour les immobilisations corporelles, ici je peux vous que ces comptes enregistrent tous les biens palpable que l’entreprise a dans son actif. Voici les différents comptes :

  1. Les terrains : Terrains de construction, d’exploitation,…
  2. Les constructions : Fondations, bâtiment,…
  3. Installations techniques et matériels et outillages : Il s’agit de toutes les installations, matériel et machines ainsi que leurs agencements et aménagements liés directement à l’activité de l’entreprise.
  4. Mobilier et matériel de bureau : meubles, machines et instruments de bureau utilisés par les différents services administratifs ou autre tel que : les bureaux, les chaises, les armoires, le matériel informatique,
  5. Le matériel de transport : véhicules et appareils de transport divers …
  6. Les immobilisations encours : ce compte a pour objet de faire apparaître la valeur des immobilisations non terminées à la fin de chaque exercice. On inscrit dans ce compte aussi bien les immobilisations qui sont créées par les moyens propres de l’entreprise que celles qui résultent de travaux de plus au moins longue durée confies à des tiers.
  7. Immobilisations financière : c’est le prêt immobilisé qui est les crédits que l’entreprise a consenti pour une durée Supérieure à un an à des tiers.
  8. Autres créances financières : elles sont matérialisées par des titres conférant des droits de créance tel que les obligations, les bons de trésor, par des dépôts et cautionnement versé.
  9. Titres de participation : ils sont représentés par les actions ou parts sociales que l’entreprise détient de façon durable dans le capital d’une ou de plusieurs sociétés afin de pouvoir les contrôler, ou seulement parce qu’elle estime la possession de ces titres est utile à l’extension de son activité.
  10. Ecarts de conversion-actif sur éléments non circulant : ces écarts représentent les pertes de change latentes sur les créances immobilisées et sur les dettes de financement libellées en monnaies étrangères.
  11. stocks marchandises : tous biens ou services que l’entreprise achète pour revendre en l’état sans transformation.
  12. les produits : tous biens ou services crées par l’entreprise et normalement destinés à être vendus ou cédés au stade final de l’élaboration.
  13. les produits en cours : biens ou services en cours de formation à travers un processus de production.
  14. les produits intermédiaires : produits qui ont atteint un stade d’achèvement mais qui sont destinés à entrer dans une nouvelle phase du cycle de production.
  15. Les matières : sont les biens destinés à être transformés pour obtenir des produits.
  16. Fournisseurs débiteurs avances et acomptes : ce sont les sommes versées à titre d’avance à un fournisseur, pour lui permettre ou lui faciliter l’exécution d’une ou plusieurs commandes passées par l’entreprise.
  17. Clients et comptes rattachés : ce poste regroupe les sommes que doit le client à l’entreprise en représentation de livraison de marchandise qu’elle leur a effectuées.
  18. Personnel : il s’agit principalement des avances consenties par l’entreprise à son personnel.
  19. Comptes d’associés : il s’agit des avances accordées par l’entreprise à ses propres associés ou administrateurs.
  20. Compte de régularisation active : ce compte permet de repartir les produits dans le temps de manière à les attacher à l’exercice social qui les concerne.
  21. Banque : ce poste renferme les disponibilités que possède l’entreprise dans ses différents comptes bancaires. Ces disponibilités peuvent résulter de ses versements ou des règlements des tiers.
  22. Caisse : ce poste représente les espèces que détient l’entreprise dans ses différentes caisses.

Nous venons de faire une liste des tous les éléments qui constituent les actifs qu’une entreprise peut avoir. Cette liste ne signifie pas que vous ne pouvez pas trouver dans une entreprise d’autres comptes. Dans les comptes de l’actif, il y a un autre classement qui existe. Voici ce classement : les actifs immobilisés avec les immobilisations corporelles et incorporelles, les actifs circulants avec les comptes de stocks et des créances et la trésorerie active avec la banque et la caisse.

Nous venons de faire un listing sur les comptes de l’actif, voyons alors les comptes du passif.

Les comptes des capitaux propres

  1. Le capital social : représente l’ensemble des actions ou des parts sociales, libellées à leur valeur nominale que peuvent détenir
  2. les associés d’une société de capitaux ou d’une société de personnes.
  3. Le capital personnel : Correspond à l’apport net d’un particulier (entreprise individuelle).
  4. La prime d’émission : Correspond à l’excédent du prix d’émission sur la valeur nominale payée par les nouvelles actions pour être assimilées aux anciennes, notamment à la valeur acquise par ses dernières en tenant compte des réserves déjà constituées.
  5. Les réserves : sont formées des bénéfices réalisés et conservés au sein de la société pour renforcer la situation financière de l’entreprise.
  6. Le report à nouveau : Peut être constitué par les bénéfices non distribués des exercices.
  7. Le résultat : Il peut être soit excédentaire, ou déficitaire.
  8. Subventions d’investissement : ce sont les subventions reçues de l’Etat, des collectivités locales ou des tiers en vue de promouvoir certains équipements.
  9. Provisions réglementées : Elles ne correspondent pas à l’objet normal d’une provision. Elles ont notamment le caractère de provisions réglementées, les provisions pour investissements, pour reconstitution de gisement minier.
  10. les emprunts obligataires : sont des emprunts contractés auprès du public ou auprès d’un marché financier.
  11. fournisseurs et comptes rattachés : Ce poste renferme les sommes que doit verser l’entreprise à ses différents fournisseurs de matières, de produits après certain délai. il reflète l’importance des facilités de paiement ou crédits fournisseurs que ces derniers consentent en montant ou en durée.
  12. Etat créditeur : ce poste regroupe les sommes que l’entreprise doit payer à l’état sous forme d’impôts. (Etat TVA facturée, patente, taxe urbaine, etc.)
  13. Comptes d’associés : ces comptes représentent les sommes qui sont dues par l’entreprise à ses associés ou à ses administrateurs.
  14. Autres créanciers : ils représentent autres dettes sur acquisition d’immobilisation dettes sur acquisition des titres…
  15. Compte de régularisation passif : ce compte permet de repartir les charges dans le temps de manière à les rattacher à l’exercice qui les concerne. Il comprend produits constatés d’avance, intérêts courus et non échus à payer…
  16. Autres provisions pour risques et charges : dont en prévoit la réalisation dans un délai inférieur ou égale à un an à la date de clôture de l’exercice.

Conclusion

Nous sommes à la fin de notre article qui a parlé sur la manière qu’il faut pour faire un bilan comptable. Dans cet article, nous avons ensemble vu la signification du bilan qui est l’image exacte de l’entreprise. Cette image doit refléter la véritable réalité de l’entreprise. Comme vous avez lu dans notre article sur les 6 meilleures qualités à connaitre sur la présentation des états financiers, doivent être prises en comptes lors de l’élaboration du bilan. Puis nous avons parlé sur les éléments qui constituent le bilan. Je pense que pour connaitre la comptabilité n’est pas si difficile si on se donne vraiment. Je sais que vous aimez notre article et n’oublier pas de laisser un commentaire.

7 Comments

  1. BestVickie 13 août 2018
  2. LauriJuicy 15 août 2018
    • Ruffin 16 août 2018
    • Ruffin 19 août 2018
  3. MuoiJuicy 18 août 2018
    • Ruffin 19 août 2018

Add Comment