La Comptabilité Budgétaire

La comptabilité budgétaire occupe actuellement une place importante dans la gestion des plusieurs institutions que ça soit dans les entreprises privées, des institutions publiques même dans des organisations sans but lucratif. Vous vous demandez quel est la place de la comptabilité budgétaire dans la gestion ? Comment on fait pour élaborer un budget d’une institution ? Alors, pas des soucis, je veux me forcer de faire un bref article sur ce sujet qui concerne la comptabilité budgétaire.

Avant, la comptabilité budgétaire était pratiquée dans les institutions politiques et qui consistait à faire une prévision sur les recettes à réaliser mais aussi les dépenses que ces institutions étaient appelées à faire au courent d’une période donnée et généralement pendant une année. Mais avec le développement de la comptabilité analytique qui consiste à analyser les coûts de la production d’un produit, les gestionnaires se sont retrouvés obliger des faire la comptabilité budgétaire pour faciliter l’analyse des différents coûts que l’entreprise génère.

Nous allons ensemble voir l’application de la comptabilité budgétaire dans les entreprises commerciales, dans les organisations dans but lucratifs et dans les institutions publiques.

La Comptabilité Budgétaire dans les Entreprises Commerciales

Vous savez que avant, la comptabilité était destinée à donner les informations de l’entreprise aux personnes externes mais avec l’arrivée de la comptabilité analytique, les informations comptables étaient utilisées dans le but interne. Avec le développement du système de gestion, un nouvel outil s’est développé pour permettre aux gestionnaires de bien faire le suivi des activités de l’entreprise. Ainsi, comptabilité budgétaire, peut avoir comme objet dans une entreprise d’informer sur l’utilisation des crédits alloués et sur l’évolution des dépenses réelles par rapport aux prévisions.

Pour élaborer le budget d’une entreprise, tous les services de l’entreprises se élaborent leurs dépenses qu’ils vont faire au courant de la période et ces dépenses seront mises ensemble. Puis les gestionnaires de la trésorerie analysent les dépenses qui peuvent être réalisées en fonction des recettes à réaliser.

Cette façon de fonctionnement permet aux contrôleurs de la gestion d’avoir des bases de contrôle pour le bon fonctionnement de l’entreprise mais aussi d’analyse les écarts entre les dépenses et les recettes dans la gestion budgétaire.

La Comptabilité Budgétaire dans les Organisations sans But Lucratif

Ces organisations pratiquent généralement de la comptabilité budgétaire, car la plus part des moyens de l’existence de ces organisations sont des donations des bailleurs des fonds et d’autres contribuables. Le but dans ces organisations n’est pas lucratif.

Dans ces organisations, les gestionnaires cherchent le financement à partir des projets qu’ils ont élaboré et la comptabilité budgétaire va les faciliter dans l’étude de la réalisation de ce qu’on a prévu et ce qu’on a réalisé.

La Comptabilité Budgétaire dans les Services Publics

Avant, la comptabilité budgétaire était destinée au service public car les ressources de ces institutions provenaient de l’Etat. Ainsi, chaque service est obligé de faire un budget qui sera soumis au niveau de chaque ministère et qui à son tour élabore le budget de ces services.

Certains services de l’Etat réalisent des recettes et d’autres ne font que faire des dépenses. Ainsi, le but des contrôleurs dans ce cas est d’analyser l’affectation des recettes et si cette affectation correspond au budget établie avant.

Nous venons de voir les champs d’application de la comptabilité budgétaire et que cette comptabilité et je peux vous affirmer que la comptabilité budgétaire presque dans toutes les activités des institutions qui gère de l’argent.

Voyons maintenant quelques notions du budget

QUELQUES NOTIONS SUR LE BUDGET

Comme vous le savez, on ne peut pas faire la comptabilité budgétaire sans avoir les notions de budget. Ainsi, nous pouvons définir  Le budget comme une prévision annuelle des recettes et des dépenses en vue d’atteindre les objectifs que s’est fixée une entreprise.

Le budget sert à anticiper, déléguer, contrôler. Il traduit l’engagement pris par un responsable à atteindre des objectifs avec les moyens mis à sa disposition.

Anticiper pour savoir où on va et pour se préparer aux ruptures, anticiper pour prévoir l’évolution des besoins futurs, saisir les opportunités et éviter que l’entreprise soit ballotée aux gré des nombreuses contraintes du marchés ;

Déléguer n’est pas un abandon, ni une fuite de responsabilités, plutôt un transfert de décision. Déléguer c’est aussi responsabiliser et impliquer.

Contrôler : Déléguer suppose, donner le pouvoir. La délégation implique un contrôle périodiquement les tâches déléguées.

Bref, « toute entité, même celle dont la fonction première n’est pas la recherche de la rentabilité, doit appliquer la comptabilité budgétaire, car l’efficacité et l’efficience ne se limitent pas au domaine du mercantile », ou de l’avare.

Dans la rédaction d’un budget, il existe quatre démarches prévisionnel et qui cadre avec une bonne pratique d’élaboration d’un budget. Ces quatre démarchés sont :

  1. Préparer (Plan) : prévoir, programmer ; l’établissement du budget
  2. Agir (Do) : faire, former et appliquer ; la réalisation des objectifs,
  3. Contrôler les résultats et trouver la cause (Check) : vérifier, relever des écarts par des indicateurs et mettre en place, éventuellement des plans d’action correctifs.
  4. Agir, Réagir (Act) : mettre en œuvre le changement, appliquer les plan d’action.

Pour terminer notre article qui parle sur la comptabilité budgétaire, permettez-moi de vous présenter les principes d’élaboration d’un bon budget.

Les Principes d’Elaboration d’un Budget

Il existe en général quatre principes pour faire une bonne réalisation de budget. Ces principes sont :

  1. le principe périodicité : Un budget est établi pour une période de temps bien déterminée et s’exécute au cours de cette période pour laquelle il a été établi. C’est ainsi que les crédits ne peuvent être consommés que pendant cette période, et il n’y a pas de report de crédits d’une période sur l’autre.
  2. Le principe de l’unité : Ce principe veut que toutes les recettes et toutes les dépenses d’un budget figurent sur un même document. On ne peut pas avoir deux documents dont l’un enregistre les recettes et l’autre les dépenses.
  3. Le principe de l’universalité : Ce principe implique que toutes les opérations de dépenses et de recettes soient indiquées dans leur intégralité et sans modifications dans le budget. Ce principe interdit l’affectation des recettes identifiées à des dépenses déterminées. Ce sont les recettes prises globalement qui doivent servir à couvrir les charges dans leur globalité. Autrement dit, que les recettes financent indifféremment les dépenses. C’est l’universalité des recettes.
  4. Le principe de l’équilibre budgétaire Ce principe implique l’existence d’un équilibre entre les recettes et les dépenses. Il interdit la présentation d’un budget déséquilibré. Les charges ne doivent jamais être supérieures aux produits attendus. L’état ou l’entreprise publique ne devrait pas rechercher le profit car ce n’est pas une maison de commerce.

Conclusion

Nous venons de faire un petit tour dans le domaine de la comptabilité budgétaire. Nous avons vu ensemble que la comptabilité budgétaire s’applique aux entreprises commerciales, aux organisations sans but lucratifs mais aussi aux institutions étatique. Nous avons aussi vu quelque notion sur le budget ainsi Le budget sert à anticiper, déléguer, contrôler et afin, nous venons de voir les principes d’élaboration d’un budget qui sont au nombre de quatre.

Add Comment