Les Etats Financiers : 6 Meilleures Qualités à Connaitre sur leurs Présentation

Les Etats Financiers d’une entreprise doivent avoir des caractéristiques pour permettre une bonne interprétation dans sa présentation. Si vous êtes parmi les personnes qui se posent la question de savoir quelles sont les qualités des Etats Financiers qu’ils doivent avoir, n’ayez pas peur, car dans cet article, nous allons parler des 6 meilleures qualités des bons Etats Financiers. Alors voyons d’abord la définition des qualités des Etats Financiers selon les normes internationales de la comptabilité.

 

Définition Des Qualités des Etats Financiers

Pour bien définir la qualité des Etats Financiers, il est important de considérer ce que les normes IASB nous disent. Selon le cadre conceptuel, les qualités de l’information financière utile déterminent les catégories d’informations qui ont des chances d’être les plus utiles aux investisseurs, prêteurs et autres créanciers existants et potentiels, pour prendre des décisions relatives à l’entité d’après les informations figurant dans son rapport financier (information financière).

A partir de cette définition, nous venons de comprendre que l’objectif de la qualité de l’information qu’un utilisateur des Etats Financiers est de trouver dans ce derniers des informations pouvant lui permettre de prendre une bonne décision. Actuellement, les Etats Financiers sont destinés à plusieurs utilisateurs dont les actionnaires, les banques, les investisseurs même l’Etat dans le cadre d’imposition sur les taxes que les entreprises doivent payer. Nous venons de voir la définition de la qualité des Etats Financiers, il est temps de voir maintenant quelles sont ces qualités.

Les Qualités des Etats Financiers

Les normes IASB donnent les deux qualités principales des Etats Financiers. Ces qualités sont la pertinence et la représentation fidèle de l’information qui se trouve dans les Etats Financiers. Alors, l’utilité de l’information financière est améliorée si elle est comparable, vérifiable, obtenue en temps utile et intelligible. Une information financière qui ne remplit pas ces conditions, ne set à  rein, car l’utilisateur n’aura pas une image fidèle de l’entreprise. Analysons alors ces six qualités.

La Pertinence de la qualité de l’information des Etats Financiers

En espèrent des normes IASB, nous pouvons dire qu’une information financière pertinente est capable de modifier les décisions de ses utilisateurs. Elle peut modifier les décisions de l’utilisateur si elle a une valeur prédictive, une valeur de confirmation ou les deux. (Cadre conceptuel IASB 2010).

On peut dire qu’une information comptable est utile si elle parvient à rendre compte des actions que les dirigeants de l’entreprise ont effectués durant une période donnée mais aussi de pouvoir prévoir les conséquences que ces actions ont entrainés même dans le futur.

Ainsi, cette information sera dite pertinente si elle répond aux besoins de la prise de décision des utilisateurs dans son ensemble mais aussi elle permet au lecteur des états financiers de se forger une opinion sur la situation financière de l’entreprise en l’aidant à évaluer des événements passés, présents ou futurs ou en confirmant ou corrigeant ses évaluations passées. La pertinence de l’information est influencée par sa nature et son importance relative.

La nature de l’information des Etats Financiers

Le cadre conceptuel de l’IASB 2010 dit que l’importance relative dépend de la nature des éléments concernés par l’information dans le contexte du rapport financier d’une entité, ou de la grandeur de ces éléments. C’est tout à fait normal que dans les Etats Financiers qu’on trouve des approximations et des erreurs mineures. On peut laisser ces erreurs si elles ont une incidence négligeable sur les rapports entre les avantages et les coûts. Dans l’analyse des erreurs, ces erreurs sont sans conséquence tant que leur importance est inférieure à un seul de signification.

L’importance relative des Etats Financiers

L’information est significative si son omission ou son inexactitude peut influencer les décisions que les utilisateurs prennent sur la base de l’information financière relative à une entité. Autrement dit, l’importance relative est un aspect de la pertinence dans le cas particulier d’une entité.

La Représentation Fidèle de l’information des Etats Financiers

Dans le même cadre conceptuel de 2010 des normes IASB, une représentation fidèle de l’information veut dire que  Les rapports financiers représentent les phénomènes économiques par le texte et par les chiffres. Pour être utile, l’information financière doit non seulement représenter des phénomènes pertinents mais aussi représenter fidèlement les phénomènes qu’elle prétend représenter. Pour être parfaitement fidèle, une représentation doit présenter trois caractéristiques. Elle doit être exhaustive, neutre et dépourvue d’erreur. Le même cadre donne une explication sur les mots exhaustivité, neutralité et dépourvue d’erreur.

Exhaustive : Une représentation exhaustive comprend toutes les informations nécessaires pour qu’un utilisateur comprenne les phénomènes représentés, avec toutes les descriptions et explications nécessaires.

Une représentation neutre : est impartiale dans le choix ou la présentation de l’information financière

Dépourvue d’erreur : signifie qu’il n’y a ni erreurs ni omissions dans la présentation du phénomène et qu’il n’y a pas eu d’erreur dans le choix et la mise en œuvre du processus de production de l’information.

La Comparabilité de l’Information dans les Etats Financiers

Lorsqu’on présente les Etats Financiers devant un utilisateur, il doit être capable de comparer ces Etats Financiers dans le temps afin d’identifier les tendances de sa situation et de sa performance. En outre, les utilisateurs des Etats Financiers, souhaitent comparer aussi les Etats Financiers de plusieurs entreprises pour apprécier pour l’appréciation de leur situation financière et de leurs résultats.

Cette norme de comparabilité permet aussi de comparer les Etats Financiers des entreprises qui se trouvent dans le même secteur d’activité en vue de savoir quelle entreprise est la plus performante par rapport à une autre.

La Vérifiabilité des informations des Etats Financiers

Le cadre conceptuel de l’IASB précise que la vérifiabilité garantit aux utilisateurs que l’information représente fidèlement les phénomènes économiques qu’elle prétend représenter. La vérifiabilité signifie que des observateurs différents, compétents et indépendants, puissent parvenir à un consensus sur le fait qu’une représentation particulière est fidèle, sans pour autant qu’un accord parfait soit nécessaire, Il n’est pas nécessaire que l’information quantifiée soit une estimation ponctuelle, pour qu’elle soit vérifiable. On peut aussi vérifier les valeurs possibles sur un intervalle assorties de leurs probabilités respectives.

La Célérité des Informations des Etats Financiers

L’objectif de cette qualité de l’information dans les Etats Financiers, est de fournir de l’information au moment qu’il faut en fournir. On ne peut pas avoir une information qui arrive avec un retard aux utilisateurs de cette information. La rapidité d’obtention de l’information est coûteuse mais il peut être encore plus coûteux de manquer une occasion stratégique. On doit donc arbitrer entre un élément d’information obtenu à temps mais peu fiable ou une information fiable qui risque d’être trop tardive.

L’intelligibilité des Informations des Etats Financiers

Une information fournie dans les Etats Financiers doit être compréhensible immédiatement par les utilisateurs. Cependant les utilisateurs sont supposés avoir une connaissance raisonnable des affaires et des activités économiques et de la comptabilité. Ils ne sont pas passifs et donc ils doivent mettre en œuvre les diligences pour étudier l’information. En conséquence, une information ne doit pas être exclue en raison de sa complexité.

Conclusion

Dans cet article, nous venons de voir les différentes qualités que les Etats Financiers doivent avoir pour refléter l’image réelle de l’entreprise. Dans cet article, nous avons d’abord défini la qualité d’un Etats Financiers, puis nous avons analysé ensemble les qualités des Etats Financiers.

Add Comment